Poudre van Daele

Capitaine du Het mooie rood (Grand Chebec)

de la confrérie Jolly Roger

Navigateur, issu de la Marine, actuellement pirate

Expérience globale : Commandant expérimenté

Diplomatie
-749 40
-1073 48
145

Renommée Honneur Piété
117 20 10

Trésor
Fortuné

Domaines métropolitains
0 acres 0 acres
0 acres 0 acres

Son histoire :



Jeune fille orpheline, J' ai été élevée par des soeurs non loin de Bruge.
Je m'échappa de l'orphelinat et m'engagea comme moussaillon à bord d'un navire marchand, cachant au capitaine que je fus une fille.
J' appris l'art de naviguer sur les mers froides du nord.
Ensuite, je partis à la conquête des Caraïbes.
Arrivée sur l'île de Bonaire, je commença par faire commerce entre Bonaire, Curacao et Aruba.
Je pris possession d'un Brigantin nommé Aeternam, et recruta 30 marins.
Grâce à quelques beaux combats contre la flotte espagnole, J' entra dans la fameuse confrérie néerlandaise des "Witte Tijger".
Je fus nommée Corsaire par le gouverneur de Aruba.
Le 19 Mai Une sanglante bataille fit rage au large d'Aruba contre l'armada espagnole; je combattis le Petit Senault du capitaine Perdido de Antemano.
Ce capitaine expérimenté résista de toute ces forces contre mes abordages ; abordages qui échouèrent.
Je due faire demi tour n'ayant plus que 6 hommes à bord subissant des tirs du petit Senault.
Une fois au port d'Aruba, le contre Amiral Erick der Waal me donna le commandement d'un Senault armé en course et me nomma Lieutenant.
Trois jours plus tard, j'eus ma première victoire contre une Gabare espagnole.
Le 11 Juin, la Confrérie m'offre le commandement d'un nouveau navire, un Chebec.
Après plusieurs succès contre des navires marchands espagnols de tout type, la confrérie m'offre le commandement d'une Frégate de 8.

En Juillet une partie de notre confrérie rentra aux Provinces-Unies pour une courte période.
Je sorti du port d'Aruba pour taquiner du chorizo....quand un petit Senault espagnol me colla le train...un admirateur sans doute ??...non...un malin !.
Je n'ai pas vu le coup venir , ou que trop tard; je me fis encerclée par une flotte française de deux grand Chebecs, deux Frégates de 8 améliorée et une Frégate de 8.
La flotte "Frères De La Caraibe" me coula.
Je ne sais par quel miracle je pu m'en sortir; mais au moyen d'un canot, je pu regagner le port d'Aruba sainte et sauve.
Grâce aux nombreux pillages que j'ai pu faire par le passé, je repris une belle Frégate de 8.
Au mois d'Aout, de nouvelles recrues (3) revinrent avec le reste de notre Confrérie.
La chasse aux espagnols reprit.
C'est au début du mois de Septembre que les autorités de nos Provinces-Unies remarquèrent mes prouesses et me nomma Commandant de la flotte Hollandaise.
Le contre Amiral Erick der Waal me nomma Capitaine de la Confrérie; je pu commander une Frégate de 9 améliorée.
Une partie de la Confrérie parti vers le Nord à la découverte des côtes américaines.
Sur le chemin, nous nous sommes fait attaqué par une armada espagnole.
Bart et Erick furent coulés, je pu de justesse avec Michel échapper aux mécréants; mais non loin de là, des pirates nous tendirent une embuscade.
Michel passa le barrage avec beaucoup d'habilité; pour ma part je fus prise de court.
Il leur aura fallu quatre jours pour me couler.
Après quelques séjours de port en port; je retourna à Aruba et pris le commandement d'une Corvette de 6 le"Rose en de Wind".