John Thorn

Capitaine du Hook (Grand Chebec)

Maître de Compagnie de la confrérie West Indies Privateers

Tacticien, issu de la noblesse, actuellement corsaire

Expérience globale : Commandant expérimenté

Diplomatie
-1242 1793
-1388 905
-28

Renommée Honneur Piété
123 137 0

Trésor
Millionnaire

Domaines métropolitains
0 acres 1825 acres
0 acres 0 acres

Son histoire :
John Bryan Thorn, né en 1686, est issu de la petite noblesse de la région de York. Troisième fils de Duncan William Thorn, quatrième baronnet de Thornton, il est surtout le descendant de Henri Thorn, corsaire au service de la couronne britannique, qui acquit, outre une réputation tempétueuse face aux rivaux français, le rang de baronnet ainsi qu'un domaine d'un millier d'acres dans les environs de York, à titre posthume et héréditaire, dont ses descendants allaient profiter durant des siècles.

John Bryan Thorn vécut sa jeunesse dans la demeure familiale, Thornhill Manor, bercé par les récits d'aventures de son ancêtre qui avait écumé les mers. Sans espoir d'héritage foncier en Angleterre, et désireux de vivre lui aussi des aventures au nouveau monde, son père lui permit de rejoindre la Royal Navy dès qu'il en eût l'âge, afin qu'il suive une formation d'officier. Ainsi servit-il à bord des frégates Mermaid et Pearl, acquérant son expérience dans le commandement d'un navire de guerre et les tactiques du combat naval.

Son apprentissage terminé, il fut rendu à la vie civile et obtint une lettre de marque l'autorisant à armer un navire pour mener la course aux adversaires de l'Angleterre en Mer des Caraïbes.

Ainsi, grâce au soutien financier de son père, il arma la "Rose of York", y gravant la rose blanche comme emblème, en l'honneur de la Maison de York, et partit en quête d'aventure, de fortune et de gloire dans les Caraïbes ...

Après un long voyage, il gagne les Caraïbes le 31 janvier 1716.