Rodrigo Kawatores

Capitaine du Nuestra Senora del Rosario (Vaisseau de 56 canons)

Sans confrérie

Tacticien, issu de la Marine, actuellement militaire

Expérience globale : Vétéran

Diplomatie
460 -1267
629 -1426
-226

Renommée Honneur Piété
219 125 0

Trésor
Millionnaire

Domaines métropolitains
0 acres 0 acres
0 acres 0 acres

Son histoire :


L'Espagnol*
. Je suis né en 1674 à Malaga en Andalousie, fils unique de Denize Kawatores dame de cours de Marie-Anne d'Autriche et de Rodrigo Pietro Kawatores ingénieur et capitaine de vaisseau mais aussi second architecte d'Antonio Iturribálzaga de Gaztañeta.
Une jeunesse a Madrid couvée par une mère en absence d'autorité paternelle, un peu trop couvée peut être aux vues de mes nombreux dérapages ce qui engendra un revirement drastique de ma situation d'adolescent avec , soit obligation de devenir l'ombre de mon père , soit d'être enrôlé comme mousse sur un des navires de guerre de l'Armada.
Mon choix fut rapide et dés l'age de 13 ans j'ai suivi mon père dans toutes ses mutations.
J'ai maudit ces 7 années de labeur œuvrant dans tous les corps de métiers ou mon père intervenait mais elles m'ont été fortes instructives.





La Hermandad del Calamar
. J'ai 20 ans quand mon père est muté au fort de San Felipe de Barajas à Cartagena de Indias, notre vaisseau n'arrivera jamais à destination et sera abordé par la flotte de l'Ambassadeur Sir Chris Gascoigne.
Livré à moi même j'intégre la Hermandad del Calamar , bon sang ne saurait mentir ... je suis l'arrière petit fils de Rodrigo Juan Miguel Kawatores Grand Octopus de cette glorieuse de 1604 et je me dois de suivre la lignée seulement au grand dam du grand Rymkawa l'Octopus fondateur cette confrérie est vérolée par un esprit perfide imbu de pouvoir qui fera passer ses troupes du coté obscur et noir de la piraterie foulant au pied le code d'honneur Hispanique.





Abou Said Othman Ben Amed
. J'ai des larmes de sang devant cette décadence et je passe l'Anneau Unique communément appelé l'Unique afin d'écarter mon nom de cette déchéance , je deviens Abou Said Othman Ben Amed , devrais je plutôt dire je redeviens Abou Said le vieux Maitre de Jeu de C1604 et à ce titre je mène plusieurs campagnes scénarisées et tente une profonde réforme du fait ... en vain.




Les Frères de la Caraïbe
. Je ne peux continuer de porter l'uniforme Piratagnole de la Hermandad et je passe sous pavillon Français pour rejoindre de vieilles connaissances du temps jadis qui ne sont autres que les descendants des Frères de la Cote , la mémoire du Grand HR Tika brille toujours dans leurs yeux et leurs actions sont nobles.
Les arrières petits fillots d'Arthur le fougueux , de la belle Jeanne sans oublier Pete , Lerouge , Lachaume et de la Fallière m'accueillent à bras ouverts.





Poulpo Negra
. Ne pouvant valider certaines exactions divines dont je suis témoin je deviens très vite l'ennemi public numéro 1 du dictateur noir , je suis son obsession , celui qui lui tient tête et met à mal son autorité , je hante ses nuits au point qu'il mettra en place toutes les solutions en son pouvoir divin et même plus afin de me nuire ... et ... oh jubilation extrême me donner le coup de grâce quand je suis pulvérisé pas sa horde.
Dans un ultime geste de punition haineuse il me retire même l'Unique symbolisant l'engagement des Maitres de Jeu.
Abou Said retourne avec les fantômes du passé.
Plusieurs fois je plie sur leurs nombreuses apparitions divines mais jamais ne rompt , ma plus belle ruade sera quand seul sous le feu de leur confrérie au grand complet et alors qu'ils étaient sur le point de capturer mon Vaisseau de ligne je leur fait l'ultime humiliation de leur voler un leurs navires tout en sabordant le mien afin qu'ils ne puissent se gausser de m'avoir mis genoux à terre , bien au contraire car leurs exactions devenant visibles au yeux de tous elles finiront par les discréditer.





Un Anneau pour les gouverner tous.
Un Anneau pour les trouver.
Un Anneau pour les amener tous et dans les ténèbres les lier

. Avec le temps l'air devient plus respirable et la vie en ces lieux s'agrémente de moultes petites aventures scénarisées occasionnées par divers capitaines qui reprennent l'Unique avec plus ou moins de succès.
L'Unique a un pouvoir de corruption sur son porteur. Même si celui-ci a les meilleures intentions au départ, il résultera finalement de ses actes des conséquences perverses et néfastes. Les pouvoirs de l'Unique semblent proportionnels à ceux de son porteur. Aussi, est-il très tentant de l'utiliser (en supposant à tort qu'on maîtrisera son côté maléfique).
La route de l'apprentissage de l'Unique et jonchée de pièges que seuls les vieux sages ont appris à éviter de force d'y avoir déjà chu.





Nuestra Senora del Rosario
. Un fier vaisseau de ligne de 53 canons. Je l'ai armé pour me retirer des zones de combats afin de chercher quiétude en des contrées moins animées , son imposante prestance me permettant je l'espère de résister aux assauts lors de mes nombreuses absences occasionnée par la santé faiblarde de ma cadette Alicia Sophia Kawatores , un mal inconnu la ronge et je me dois de privilégier mes occupations.
C'était cela ou rentrer définitivement en Europe.





Enigmes









---------------------------------



. Il va de soit que ces tirades sont purement RP.
Toutes ressemblances avec des personnes joués ou ayant été joués seraient fortuites et involontaires ......